Une jeune entrepreneuse française propose des pavés de Paris sur internet

674
0
Share:

Maintenant, il sera possible d’acquérir des pavés sur internet. Ces morceaux de pierre son cédés à 60 euros pièces. « Nous mettons en vente une partie de Paris et son histoire » souligne Margaux Sainte-Lagüe, la créatrice du site.

Désormais, Paris veut faire peau neuve, fini les miniatures de la tour Eiffel, qui seront remplacés par des pavés de paris. L’idée vient de Margaux Sainte-Lagüe. En fait, celle-ci a pris la décision de vendre les pavés de Paris à 60 euros la pièce.

Il s’agit d’une idée impressionnante, mais cette habitante de Paris a tenu à se défendre et surtout à justifier sa décision. « Le fait de racheter un pavé de Paris permet de se réapproprier une chose iconique.

C’est comme les morceaux de pierre qui composaient le mur de Berlin, qui étaient vendus compte tenu du caractère historique qu’ils représentaient. Nous empruntons la même direction en mettons à disposition des parisiens des morceaux de pierre de Paris et de son histoire. En fait, l’ensemble des pavés commercialisés viennent en fait des rues de la ville » a souligné cette pure parisienne qui est d’ailleurs à l’origine de la plateforme Monpaveparisien.fr.

De nouvelles collections à venir

« J’ai eu cette idée en été quand je suis tombée d’un scooter sans me blesser d’ailleurs, mais j’ai fait face à un pavé. J’ai voulu le garder comme souvenir, mais je n’ai pas tenté de le faire. Cependant, j’ai pensé que cela pourrait être porteur si je les proposais à la vente » a expliqué Margaux Sainte-Lagüe.

C’est alors qu’elle a pris la décision d’acquérir, 5 tonnes de ces pavés à la Mairie de Paris qui, tous les ans retire pratiquement 10.000 tonnes de ses chantiers et les vend aux sociétés et aux particuliers. La jeune parisienne a numéroté les 3000 pierres de granit qu’elle a racheté et qu’elle vend sur son site. Il y a les « précieux » faits par le temps sur lesquels on retrouve l’inscription « mon pavé parisien » coloré en bleu blanc rouge.

Maintenant, la jeune entrepreneuse, voudrait proposer ses produits à la boutique de la ville de Paris. « Le pavé 75, le je garde pour la maire de la ville de Paris, Anne Hidalgo », déclare ne rigolant, Margaux Sainte-Lagüe.

Mais celle-ci ne s’arrête pas en si bon chemin, car « chaque 15 jours, nous allons commercialiser la nouvelle réalisation. Les pierres qui feront partie des prochaines collections seront dorées et recouvertes de sable », explique la jeune femme pour rappeler la date de mai 68 et les pavés la plage très connus. Mais l’on se pose la question de savoir quels seront les clients qui pourront acheter ce type de souvenir…

Seb