Voiture autonome : Tesla démontre sa force

1225
0
Share:

Réunissant plusieurs systèmes de pilotage automatique comme le stationnement, l’autoroute…, le constructeur automobile Tesla fait de preuve de dans la course à la voiture autonome.

La voiture 100% autonome indisponible, mais Tesla avance considérablement…

Une « révolution » ?

Précurseur dans le domaine de l’automobile, Tesla et son créateur Elon Musk ont réussi un exploit avec la Roadster en 2008, véhicule sportif qui dispose de plus de 300 km d’autonomie, ensuite avec la Model S qui franchit les 500 km à partir de 2012. Après l’électrique, c’est au tour de la voiture autonome qui est en partie commandée par Tesla.

Sur cette nouvelle vidéo visant à promouvoir son dernier bijou, le constructeur californien présente ses dernières pointes, disponibles sur la mise à jour 7.1 de la berline Model S, et le crossover Model X. une illustration qui montre sa force, Tesla Motors montre ce qu’on connait déjà à savoir le stationnement automatique, la conduite automatique sur autoroute à travers le régulateur de vitesse inductible qui gère la distance avec les autres véhicules, le plus impressionnant c’est le changement de voie automatique par démarrage de clignotant, et le plus actuel mode « Summon ».

Ce nouveau système, qui équipe aussi la nouvelle BMW Série 7, donne la possibilité de guider sa voiture à distance à très faible allure (1 km/h), vers l’arrière ou l’avant uniquement, pour stationner son véhicule dans des lieux renfermés comme un garage, et le faire sortir de là.

A quand l’autonomie totale ?

Personne ne se prononcer pour dire que dans 5 ans ou 10 ans, nos voitures pourront se déplacer d’un point A à un point B de façon autonome. Pourtant, les fonctions de pilotage automatique comme celles de Tesla vont s’étendre, car Elon Musk a promis de lancer à partir de 2018 un modèle approximativement fonctionnel.

Laura