Raphael Grandjean fait ses adieux aux Vert’libéraux

636
0
Share:

Le leader des Vert’libéraux par un communiqué a annoncé sa décision de quitter le groupe parlementaire dont il est à la tête depuis 03 ans. Les raisons avancées sont des soucis de santé. Ceci est compréhensible dans la mesure où ses intenses activités au sein du parti lui ont offert une grande visibilité sur la scène politique.

Raphael Grandjean, entrepreneur et homme politique suisse

Fondateur de Rg Group depuis 15 ans, l’homme politique a créé sa première entreprise à 18 ans et dirige des sociétés qui se chargent de la distribution de produits de divertissement verts. Fort de ses succès, il se lance en politique et fonde en 2012 son parti les Vert’libéraux. Très vite, il obtiendra avec le parti 5 sièges qui seront déterminants dans toutes les décisions parlementaires ou votes de loi qui se joueront au Parlement. Personnage très habile, il fera des médias son outil de travail comme lors de son passage sur la chaine canal alpha : http://www.canalalpha.ch/emissions/avisdepassage/avis-de-passage-raphael-grandjean/ pour proposer un modèle nouveau de politique qui séduira les habitants de Neuchâtel. Le parti vert’libéral fera la pluie et le beau temps en s’alliant avec la droite ou la gauche et déjouera toutes les stratégies politiques traditionnelles.

Un dirigeant charismatique, mais pragmatique

Le succès de l’homme d’affaires lui vaudra un poste au Conseil d’Etat qu’il s’empressera de décliner s’arguant de circonstances précoces. Son hyper activité dans la vie politique du canton sera malheureusement ralentie face à une alerte de santé qui lui fera penser autrement ses ambitions politiques. Ainsi, afin de préserver son bien-être physique et la stabilité de sa famille, l’homme de 40 ans a décidé de se retirer de l’espace politique et de permettre à son parti de voguer vers d’autres horizons dont on est sûr qu’il surveillera attentivement l’évolution.
Seb