La justice américaine interroge plusieurs banques dont la BNP Paribas

858
0
Share:

Citées dans les révélations des « Panamas Papers », la BNP Paribas est beaucoup d’autres banques concernées ont été interrogées par la justice américaine. Ces banques ont reçu l’ordre de faire parvenir au NYDFS, le régulateur des services financiers de New-York, tous les documents ainsi que les communications en lien avec le cabinet Mossack Fonseca.

Selon, l’AFP, le jeudi 12 mai dernier, dans le cadre de l’affaire des « Panamas Papers », la BNP Paribas comme 17 autres banques, a reçu un ordre qui l’oblige d’envoyer tous les documents et les communications échangés avec le cabinet Mossack Fonseca, avec le régulateur des services financiers de New-York (NYDFS).

Toujours selon l’AFP, l’injonction du 12 mai fait suite à une première ordonnance adressée le mois passé à la Société Générale, la Deutsche Bank, le Crédit Suisse et une dizaine d’autres banques citées dans le scandale des « Panama Papers ».

Les banques concernées par cette injonction ont jusqu’au 23 mai prochain comme délai pour donner suite aux demandes d’informations émises par le NYDFS après quoi une enquête pourra être ouverte si les informations données ne sont pas convaincantes.

Les banques concernées par cette deuxième injonction sont entre autres, Goldman, Sachs, Imperial Bank, Standard Chartered et BNP Paribas. Pour rappel, en 2014, la NYDFS avait prescrit à la BNP Paribas de payer une importante amende de 9 milliards de dollars pour avoir violé les embargos américains.

Laura