Épargne retraite : Faire un placement durable sur le Perco

Désormais, un travailleur peut faire un versement sur le Perco pour des montants qui correspondent à 10 jours de repos à savoir, RTT, congés payés… mais qui ne sont pris pendant l’année, alors qu’autrefois cela équivalait à 5 ans, si l’entreprise n’a pas créer un compte d’épargne-temps.

Si le salarié ne possède pas de compte épargne-temps (CET), il peut maintenant faire un versement de montants équivalent à 10 jours de repos sur le Perco.

Plusieurs entreprises qui ont créé un CET dispose déjà de ce niveau. L’administration fiscale indique qu’une nouvelle règle provenant de la loi Macron a été créée le 6 août 2015.

En fait, ces jours transformés en euros grâce à la rémunération bénéficient d’une exonération d’impôt sur le salaire et de certaines cotisations salariales portant sur la Sécurité sociale.

Ces avantages sont pris en compte dès que les revenus de l’année 2015 sont appliqués d’après l’administration fiscale.

Il est possible au travailleur de faire un versement de son bonus sur le Perco, une partie de l’épargne de l’entreprise et verser volontairement de l’argent.

Ces montants sont versés jusqu’à la retraite, mais quand intervient, le décès de l’un des conjoints ou encore d’un membre d’un couple pacsé, l’achat d’une maison l’arrêt des droits à l’assurance chômage.