Un lien qui bloque Safari et oblige le reboot d’un iPhone circule en ligne

Quand vous visitez à partir Safari sur iPhone et iPad le site crashsafari.com vous êtes sûr de tomber sur un bug. Ce qui oblige les usagers de redémarrer le terminal. Et les internautes multiplient le partage du lien de ce site, en le cachant derrière des URL diminuées.

Il s’agit manifestement d’une « comédie » circulant entre utilisateurs de Safari sur iOS mais également sur Mac OS X. Comme l’indique le Guardian, des internautes se partagent par message un lien qui pointe vers le site crashsafari.com.

Le nom du site n’est pas ambigu et occasionne en fait un dysfonctionnement du navigateur d’Apple quand la page Web est ouverte. Dans le code de la page, plusieurs caractères que le navigateur ne parvient pas à charger.

Des adresses raccourcies pour cacher le piège

Résultat, cette faille occasionne la consommation de mémoire par Safari qui grimpe jusqu’à créer le plantage de l’application. L’unique solution pour sortir de cet embarra pour les utilisateurs de Safari sur iPhone et iPad c’est le redémarrage du terminal. Ce qui lui permet de fonctionner normalement à nouveau.

Le Guardian souligne que l’affichage du site crée également des ennuis sur Chrome, mais moins important pourtant. Sous Chrome sur Android, le problème augmente le chauffage de l’appareil au point de mal fonctionner. Pour ce faire, il faut refermer le navigateur.

Safari et Chrome sur Mac et PC ne sont pas vaccinés.

Selon nos collègues, le problème change suivant la puissance de calcul disponible de l’appareil. Mauvaise blague donc visible comme des internautes s’amusent à se tendre des pièges en s’envoyant se lien.

Et pour rendre les esquives par des utilisateurs plus entraînés qui ne veulent pas se rendre sur un site dont le nom est douteux, certains ont eu l’idée d’utiliser les services modifiant l’URL comme plusieurs en servant par exemple sur Twitter.